mardi 3 août 2010

Jusqu'au bout



Il est de certaines choses précieuses qui ont une fin prescrite dans l'Histoire bien avant leur commencement. Telle est la relation d'allaitement. Cet échange de fluide et de sécurité doit couler des jours heureux, ou les protagonistes auront tôt fait d'en souffrir. J'avais cru que ça viendrait de moi. Contre toute attente, je me suis habituée en tout confort à l'allaitement au-delà des deux mois qui m'étaient coutume lors de mes précédentes maternités. Rien n'était plus facile ni plus doux que de transporter bébé dans le giron conjugal, le petit matin venu, pour savourer ce contact bénéfique à nos âmes et à nos corps, mes seins lourds du jeûne de la nuit et son ventre opportunément affamé.

Depuis quelques jours, il refuse la tétée. Celle du matin va toujours bien mais toutes les autres sont brèves et frustrantes, pour lui comme pour moi. Lui, voudrait un débit augmenté, je le lis dans son regard et dans ses mimiques éloquentes. Je crains pour ma part qu'il manque de nutriments. À cinq mois et demi, il consomme déjà céréales, fruits et légumes, mais je me veux pas augmenter les doses de façon à diminuer le lait, il est beaucoup trop tôt.

J'ai fait l'achat de formule de lait maternisé hier soir. Je vais introduire quelques boires ainsi, ce qui devrait permettre à mes seins d'être plus pleins quand il viendra à leur rencontre. Je vais peut-être aussi tirer mon lait. Je sais que ma production diminuera. Mais mon fils veut téter pour la peine, je me dois de le nourrir. Sa façon de miauler devant un sein dont il n'a pas suffisamment stimulé le réflexe d'éjection me fait sentir si impuissante, je suis à la limite de la crise de pleurs chaque fois. Je sais qu'il a soif, c'est la canicule, et pourtant on dirait qu'il a oublié comment faire! Il souhaiterait que le lait coule de lui-même, facilement. Il semble que l'effort le répugne.

Si vous avez vécu semblable situation, ne vous gênez pas pour m'en faire part! Je suis triste de voir le début de la fin de mon allaitement, mais en même temps je ne pensais jamais me rendre si loin. Si cela doit se terminer maintenant, je sens que bébé et moi seront allés jusqu'au bout de notre symbiose.

15 commentaires:

Germaine professionnelle a dit…

Comme je te comprends....à ma première grossesse, j'ai allaité pendant 6 mois et après ça je faisais l'allaitement mixte ( formule au biberon + seins) et à 9 mois j'ai introduit le lait de vache et les boires aux seins étaient terminés... à mon deuxième, j'aurai souhaité allaiter plus longtemps, mais de lui-même à aux alentours de 7 mois il a voulu arrêter. En fait, je lui donnais à l'occasion des biberons qu'il buvait rapidement, et aux seins c'était plus dure...il me mordait, jouait avec mon sein, bref, il niaisait...j'ai fini par comprendre le message...j'ai cessé malgré moi les boires aux seins... Donc, c'est p-e un signe que ton bébé t'envoie....à toi de voir ce que tu en fait....

Steph a dit…

Je me rappel souvetn alors que j'allaitais, je me demandais comment j'allais faire le transfert , et quand. Pas parceque j'avais hate , mais seulement parceque je suis curieuse. J'ai allaité exclusivement jusqu'a 3 mois et demi, puis les cereales et le reste on fait partie du menu. Jusqu'a 6 mois environs nous avons continué l'allaitement comme seule méthode pour les boires. Et puis comme ça , bébé a décidé qu'il avait fini lui. Durant le 6 eme mois il a commencer a boire beaucoup moins, j'aurais pas pu décider autrement, il a décidé lui même. Donc au 7 eme mois on a commencer des biberons, et bien que j'aurais voulu choisr moi même quand remplacer le dernier`( je l'aurais garder plus longtemps ), cest encore uen fois bébé qui a décidé.

Je trouve que sa ressemble un peu a se que tu décris. Au début j'ai trouver ca bizard, voir triste. Mais avec le temps je me suis dis que j'avais pas eu a vivre un sevrage difficile , donc que tout avait été quand même très bénéfique.

Il me reste a espérer que bébé soit aussi autonome avec la suce et se décide a arrêter sa aussi par lui même ... Non mais c'est beau rêver :)

Éléonore a dit…

Je vais revenir lire cela plus à fond, mais la première chose qui me vient à l'esprit: est-ce que tu bois assez ?

si tu introduit le biberon, tu obtiendras l'effet contraire à ce que tu désires, tu auras moins de lait encore.

Mes deux filles ont bu exclusivement au sein jusqu'à six mois (aucune nourriture) mais ensuite le biberon a signifié le début de la fin, ce qui me convenait parfaitement aussi (elles également), enfin on a quand même étiré cela quelques semaines (je me souviens plus trop en fait lol)

De toute façon tu lui auras donné le meilleur de toi-même pendant toute cette belle période :)

Maryse a dit…

Comme c'est touchant toutes ces histoires.

Mon petit vient d'avoir six mois et ça fait seulement deux semaines qu'il mange des céréales. Il a jamais vraiment aimé les biberons, alors quand il fait trop chaud, je lui donne de l'eau dans une tasse. Avec les poignées il commence à pouvoir la tenir lui-même, et il peut aussi faire ses dents dessus sans danger.

Moi non plus je n'ai pas hâte au sevrage, même si ça fait un bout de temps qu'il fait des signes comme quoi ça ne coule pas assez vite.

Une femme libre a dit…

Je sens (peut-être à tort) que cette fin vous convient à tous les deux et c'est très bien ainsi.

Si jamais j'avais mal compris, alors introduire un biberon est vraiment sonner la fin de l'aventure. Pour répondre aux besoins accrus, il faudrait une retraite-allaitement. C'est très agréable. Maman remet les rênes de la maison à des coopérants et se met au lit avec bébé et des revues et de bons films. On lui apporte de la bonne nourriture, elle boit énormément, de tout, même un peu de bière, relaxe et allaite, allaite, allaite. Rien d'autre à faire! Des vacances. Nuit et jour l'allaitement. Au bout de trois jours et peut-être même avant, il coulera tout seul le bon lait de maman et on est parti pour ... un autre six mois, ou plus?

La Mère Michèle a dit…

Merci pour vos réponses! Je sens bien que c'est une période que bien des mamans ont vécues. La retraite allaitement... ouf! ;o)

Disons que je sais bien que le biberon introduit l'idée du liquide qui coule vite dans l'esprit du bébé. J'espère seulement conserver au moins trois belles tétées, au minimum celles du matin et du soir, pour encore un bon deux mois certain!

Moi non plus je ne veux pas de sevrage brusque. Je crois que mon coeur de maman le vivrait très mal... une douce transition... ce serait tellement mieux!

Mamantroispointzero a dit…

J'ai vécu ça. Fiston était en allaitement mixte et a eu une poussée de croissance. Comme je ne «fournissais» plus, il a trouvé le biberon beaucoup plus efficace et rapidement, ça a été la fin de l'allaitement pour nous. Je me suis dit qu'au moins, ça venait de lui et ce n'est pas moi qui l'ai forcé. Bonne chance!

Michèle a dit…

Femme Libre a tout dit... Si le sevrage convient aux deux, introduire le biberon est la solution, et oui, on peut poursuivre très longtemps, avec même seulement une tétée, la préférée étant celle du matin, plus abondante et qui assure des réveils tendresse.

Et la retraite tétée, 1-2 ou 3 jours, collés, à se reposer et à donner le sein à volonté, c'est très efficace pour augmenter la production.

Looange a dit…

Je ne peux que compatir. Comme je n'ai pas allaiter, je ne peux pas t'aider. :)

Je souhaite que la situation se règle et que ta solution soit bonne ;) XXXX

Valérie a dit…

Dans mon cas, l'allaitement s'est presque toujours (sauf pour la dernière) terminé de cette façon : c'est bébé qui se désintéressait un peu de moi ;)

S'il prend bien le biberon et qu'il semble bien, je crois qu'il faut être zen et ne pas forcer les choses.

Mais je comprend le petit pincement au coeur que ça peut faire, par contre...

La Belle a dit…

Ça me fait tout spéciale de te lire... J'ai vécu exactement la même chose avec ma fille il y a quelques semaines et c'était jeudi dernier la dernière fois que j'ai allaité.

Lorsque j'ai introduit le lait maternisé puisqu'elle avait plus soif que mes seins produisaient, j'ai fait l'erreur de ne pas tirer de lait alors je produisais de moins en moins de lait pour en produire juste pour 1 boire par jour (le matin) jusqu'à l'arrêt...

Je suis triste mais en même temps, elle fait tout plein de nouvelles choses depuis ;-)

Je comprends tes sentiments... Fait ce que ton coeur de maman te dira :-)

La Mère Michèle a dit…

Merci à toutes!!!!!!!!!!! Vous mettez un baume sur mon coeur!

Finalement, il a très bien pris un seul biberon de lait maternisé hier, et de l'eau vu la chaleur! Le reste c'était au sein! On va faire du part time breastfeeding lui et moi!! Je vais lui offrir le sein toujours en premier, et autant qu'il le réclamera!

Le matin en effet, c'est génial, j'aimerais conserver celle-là sûr sûr!

En effet, je pense qu'on est tous les deux rendus là. Ça me convient. Et lui aussi :)

C'est mon plus bel allaitement. Je suis comblée!

Julie a dit…

Trois enfants. Trois expériences d'allaitement pour moi.

Chaque fois: des difficultés inexpliquées aux alentours du 4e mois (je ne sais plus quel âge a ton fils). Je persévérais et ça finissait par passer.

Pour mes 3 enfants, à partir du moment où j'ai choisi d'introduire un biberon de lait maternisé par jour en espérant poursuivre en allaitement mixte, cela n'a pas fonctionné. Baisse de production de lait, baisse de débit, facilité à avaler un biberon qui coule à un bon rythme... Bref, chaque fois un désintéressement rapide du sein.

Bonne chance!

La Mère Michèle a dit…

Julie: il semble encore très intéressé aux tétées du soir et du matin. Dans journée je tire mon lait pour une, et il a un bib de formule pour l'autre... paradoxalement, tout ça a augmenté ma production pcq au final, il boit mieux quand il est au sein, et mon tire lait fait une bonne job pour un ou deux boires qu'il n'aurait pas pris de lui même à cause des frustrations dont je parlais qui faisaient qu'on abandonnait tous les deux.

Je sais que c'est le début de la fin, mais au moins, que ce soit une fin douce et allongée ;o))

shaton a dit…

Pour un garçon pas encore Papa comme moi, vos histoires sont tout à la fois étranges, merveilleuses et touchantes. Quels liens extraordinaires !

Related Posts with Thumbnails