lundi 4 mars 2013

Que se passe-t-il chez-vous?



Comment ça va par chez-vous, demande Femme Libre :o) Eh bien, par où commencer, malgré le fait qu'il n'y a que le train train du quotidien et mes humeurs de femme pour alimenter ces quelques paragraphes? Il y a un nom pour ce genre littéraire, qui se veut l'éloge des petites choses du quotidien. Ce nom me fuit, tout comme par ailleurs la majorité de mes connaissances accumulées aux études supérieures, qui sont demeurées trop longtemps au placard.

Ce matin, j'observe mes pousses d'échalottes (de ciboule en réalité) qui s'étiolent et je me fais la réflexion que les tomates étaient beaucoup plus agréables à côtoyer.

Mes deux mousquetaires, Petite Fleur et Lutin, font en ce moment un parcours dans le salon, au son de la "musique des animaux". Tout se fait en musique, chez-nous. Le jeu c'est d'alterner le tour de la cuisine et du salon avec une séance de trampoline. Un peu plus tôt nous avons décortiqué les paroles de quelques chansons traditionnelles (...en passant par la Lorraine, Michaud est monté dans un grand pommier...) pour en comprendre la signification. Il faut voir le plus jeune chanter parfaitement les paroles, c'est impressionnant. Pour celle de presque 6 ans c'est un peu plus normal, étant donné la scolarité qui approche. Je rythme leur quotidien avec de petits jeux simples, avec une bonne base de liberté, et du plain air quand c'est possible.

Je crois sincèrement que la vie leur est douce. Nous n'avons pas le même train de vie que bien des gens qui nous entourent. Bien entendu, parfois maman s'habille juste avant de préparer le diner parce qu'on a flané en pyjama en faisant du dessin. Et parfois nous visitons grand-maman en plein milieu de la journée. Être à la maison avec eux ouvre à bien des possibilités de passer du temps ensemble à faire des choses intéressantes tout autant que réconfortantes. Je pense que l'enfance c'est une période bénie ou justement le quotidien tranquille avec maman peut être parsemé ici et là de périodes d'activités plus pédagogiques. C'est pour moi une façon d'assurer à la fois leur développement affectif et cognitif. Ils connaissent leurs lettres, leurs chiffres, un nombre important de comptines, apprennent avec les jeux de rôles, font de la peinture, du dessin, dansent, font de l'exercice, et ont accès à mes bras à tout moment, s'ils en ont besoin ;o)

La plus vieille aura 19 ans dans deux mois. Elle a une relation de couple complète, et stable, depuis près de deux ans déjà. C'est une passionnée de l'amour, pour le moment elle n'en souffre pas mais je crains réellement pour sa sensibilité, pareille à celle de tous mes autres enfants d'ailleurs. Pour l'heure, elle gère la chose avec ardeur, mais avec une bonne part de rationnalité. Après une année en marketing, elle s'est nouvellement inscrite en sciences pures au cégep ou elle se maintient dans le premier rang depuis. C'est un cerveau, ma première fille. Chose insoupçonnée quand on se fie à sa motivation à l'école secondaire *lol*. Elle se dirige vers le domaine de la santé, probablement en nutrition. Je peux dire que je détiens une bonne part de responsabilité dans cet intérêt, que j'ai nourri depuis sa tendre enfance. Je suis réellement une fille pointilleuse au niveau alimentaire. Oui, à une époque, je ne leur faisait même pas consommer de sucre. Depuis, je relativise, mais pendant cette période, je leur ai beaucoup parlé des effets de la nutrition sur le corps, sur le système. Grande Ado en avait même fait un sujet d'exposé oral à plusieurs reprise. Son projet personnel au PEI portait notamment sur les bienfaits du thé vert... vous comprenez? ;o)) hehehe!

Pour ce qui est de ma Jolie Sportive, que dire sinon qu'elle est demeurée égale à elle-même: joviale, tendre, mais colérique et énergique. C'est la mascotte de son école, la leader de toutes les contestations, heureusement constructives. La défenderesse des malmenés, la pourfendeuse de systèmes déficients ou ayant des effets pervers, la grande gueule quoi. Elle est aimée, partout, tel un rayon de soleil quand il parait. Je suis fière de son intégrité. Pas d'amoureux, elle, à 14 ans. Et ... ouf pour la maman qui gagne ainsi un petit répit.

L'Homme? 18 ans de vie commune en mai. C'est presque comme au tout début, si on assume que l'amour se transforme un peu, tout de même, au fil des ans. Mais il est toujours le meilleur compagnon pour moi, celui qui endosse mes positions, qui me seconde.

11 commentaires:

Rayon-de-soleil a dit…

La vie des enfants aujourd'hui est si compliquée, tu fais bien de les laisser vivre leur enfance, à leur propre rythme.

Que dire de plus? Quelle belle famille...

Julie Deblois a dit…

Stéphan me dit toujours à quel point je serais comblée de vous connaître.
Quand je te lis, je ressens pourquoi.
C'est inspirant.
Vraiment!

La Mère Michèle a dit…

Julie: Je dis toujours à l'homme que je suis certaine qu'on aurait des atomes crochus. C'est vrai j'en suis certaine!

Rayon: Merci :)

Michèle a dit…

Beau texte où on sent la joie de vivre dans votre belle famille!!!! Vos enfants respirent sûrement le bonheur, ça paraît dans votre billet!!!

Une femme libre a dit…

Merci de ta belle réponse. Les enfants vont bien, le mari va bien et toi, et toi? Zumba ou pas? La santé? Les projets? Le moral? ;o)

La Belle a dit…

Des nouvelles!
Je me demandais justement comment ça allait de ton côté récemment! ;-)

La Mère Michèle a dit…

Femme Libre: tout ça, tout ça lol

La Belle: je lis que du nouveau s'en vient pour toi justement :)

Michèle: bienvenue! :)

La Belle a dit…

Oui oui... ;-)

doussou ROBERT a dit…

C'est émouvant de lire cette tranche de vie. Une vie simple, riche d'amour et de bonheur familiale. Tranche de vie d'une maman qui a fait ce choix de se consacrer a ses enfants et de les laisser évoluer a leur rythme et trouver leur propre voie. Merci de nous faire partager cela.

La Mère Michèle a dit…

Merci Doussou! C'est un plaisir ! Bienvenue!

doussou ROBERT a dit…

Merci :-)

Related Posts with Thumbnails