dimanche 28 avril 2013

Le grand air



Mes deux plus jeunes frottent leurs yeux à peine passé midi. Ils ont occupé leur matinée à aider papa à l'extérieur, à dessiner sur le béton, à dévaler la petite pente ensemble assis sur une planche à roulette, à lancer des ballons, des bâtons, bref. Au soleil, au grand air.

J'ai remarqué qu'au printemps, quand on commence vraiment à partager notre temps entre l'intérieur et l'extérieur, ça donne comme un grand coup. Une bonne allégresse au contact de mère nature, une excitation et un enthousiasme intarisable, mais aussi une dépense d'énergie du simple fait d'être nouvellement exposés aux éléments après notre hibernation nord-américaine habituelle. D'ici quelques jours, voire une ou deux semaines, nous serons acclimatés. Tout comme ces semis que l'on sors par temps clément pour les habituer avant le grand jour de la plantation au jardin.

Nous avons terminé ce week-end échevelé par une promenade en forêt, la vraie. Avec ses sentiers remplis de racines, de trous, de branches et de feuilles mortes de l'automne précédent. Un bon 2.5 km. Ma plus belle joie: voir mon garçon de 3 ans se dépenser à fond, se créer des parcours à obstacles, se "crinquer" solide pour monter des pentes abruptes. Mes deux enfants m'ont grandement impressionnés par leur résistance, leur forme physique. Ils sont prêts pour le plein air, pour le grand air :o)

4 commentaires:

Une femme libre a dit…

Et puis, aimez-vous ça avoir un garçon après toutes ces filles? Sentez-vous une énergie différente? Déjà trois ans le petit dernier tant désiré! Ça fait donc bien longtemps que je vous lis eheh!

La Mère Michèle a dit…

Eh oui il a déjà trois ans!!! :)

>Il a été tellement plus lambineux que mes filles pour certaines choses comme par exemple manger seul. Les demoiselles devançaient toujours tous les apprentissages!! Mais aussi tellement plus faciiiiilllle!!! Plus smooth, plus adaptable...

C'est MON petit homme!!! mon petit blond!

C'est différent, avoir un garçon! Les intérêts sont différents aussi! Un garçon aime ce qui avance, ce qui vole, ce qui tombe, ce qui tourne, ce qui.... bref... même Jolie sportive était plus contemplative :O)

Une femme libre a dit…

Oui, semblerait que le sport est la recette avec un garçon. Ma voisine/amie qui a adopté trois garçons et une fille est constamment dans des pratiques sportives pour l'un ou l'autre et ils se développent très bien. C'est certain... ils n'ont ni le temps ni l'énergie de faire des mauvais coups ,eheh!

Julie Deblois a dit…

Moi j'ai eu garçon très contemplatif et une fille ma foi... qui grimpait, sautait, bousculait et qui trottinait tellement vite!
J'ai souvent attribué ça au fait qu'il est né après elle et qu'il a été trop occupé à la regarder aller, plutôt qu'à la suivre!
Maintenant?
C'est le contraire!
C'est lui qui fait un million de choses et elle qui lambine, regarde, sous-pèse...
Étrange la vie parfois!
:)

Related Posts with Thumbnails