jeudi 22 octobre 2009

Candeur devant la blancheur



Ce matin, l'heure était à l'émerveillement. Pas pour moi, qui voit déjà se profiler des moments moins agréables tels que le déneigement de l'auto, parfois même le dés-enlisage, puisque j'habite au pays de l'hiver. Ni pour Grande Ado qui est restée au bercail en raison d'un, fictif ou réel, mal de ventre: comme par hasard, le malaise survenant drette le même matin que son test d'endurance à la course en éducation physique... misère! Bah, j'aimais pas cela non plus donc je comprends un peu: elle se reprendra aux trois autres!

L'émerveillement était pour notre Petite Fleur. SA première neige à vie! Je veux dire, sa première expérience consciente de neige! Après le premier aperçu au sol, depuis la fenêtre de l'étage, nous descendons en bas et j'ouvre la porte pour cueillir un peu de matière (mon cerveau avait envie d'écrire autre chose commençant par m) précieuse et la lui présenter respectueusement. Mouvement de recul devant l'inconnu, mademoiselle ne veut pas toucher. Tanpis, je laisse rouler ma balle par terre, ce qui fait immédiatement la joie du chien. Curieuse, elle touche du doigt timidement. Un peu plus tard, lorsque sa grande soeur proposera la première initiation totale à l'extérieur, c'est la ronde: un-deux-trois-go chante bébé à tue-tête! Il fallait voir avec quelle concentration elle nous observait en train de faire les préparatifs d'usage (ajustement des bottes, des mitaines, etc).

Puis, dehors dans le vent frais du matin, l'émerveillement.



L'hiver est vraiment une saison faite pour l'enfance.

2 commentaires:

~nancy~ a dit…

..c'est trop,trop mignon.. j'espère quelle gardera longtemps cette joie "à la première" neige;)

..bonne soirée..

~mom Potter xx

Imparfaite-et-alors a dit…

Comme tu dis, l'hiver est une saison pour l'enfance.

Comme toi, je vois l'auto à déneiger, mais en plus : le soleil qui n'est pas assez présent et les minutes additionnelles pour habiller les enfants, sans compter la charrue qui passe devant ma cour au moment où l'on s'apprêtait à partir...

Mais bon, je vais faire mon effort de guerre et essayer de prendre davantage l'air, cet hiver. Qui sait, par miracle, peut-être que je vais aimer « un-ti-peu»...

Bon hiver à toi et à ta famille !
Anik

Related Posts with Thumbnails