mercredi 22 août 2012

Zumba dance, les nouvelles!



Je tenais à vous donner un compte-rendu de la suite de mon parcours en danse exercice Zumba, dont je vous ai entretenu plus tôt en février. À ce moment j'avais éliminé une quinzaine de livres, aujourd'hui j'en suis à plus du double. Je ne saurais décrire avec exactitude ce qui a changé mais je me sens BIEN. Pas parce que je porte du 9 ans! Parce que mon corps habite toutes ses extrémités, parce que je danse en cuisinant, parce que j'ai plusieurs rendez-vous de la sorte (5) dans une semaine qui me mettent le coeur à la fête.

Je me balance de la température qu'il fera, j'oublie la journée plutôt difficile avec les enfants, moralement je me requinque à fond. Une bande de quatre-vingt femmes dont certaines sont des copines de longue date, dans une immense salle éclairée et chaleureuse, avec un instructeur latino mucho caliente , au son d'une musique hot, et des chorégraphies pour danseuses avancées (le défi est constant)! Je vais au bout de ma souplesse, au bout de mon rythme cardiaque, au bout de ma soif d'expression corporelle.

C'est si bon l'expression corporelle. Entre les couches et l'épicerie, rares sont les occasions pour une trentenaire de pointer, de sautiller,  de rouler des hanches et de shaker son body. De plus, il y a dans la zumba toute une dimension de sensualité et de féminité qui permet de reprendre contact avec la se-xy bien refoulée dans la mère de famille nombreuse que je suis. Ma façon de bouger au quotidien s'en trouve modifiée. Non pas que j'aie adopté une démarche de panthère *lol* mais je suis beaucoup plus souple, et plus forte. Je suis capable de me dépêcher, je grimpe les marches deux par deux, je fais du jogging avec ma Sportive.

Bien sûr, je ne cesse pas complètement de "faire" mon age (38 cette année ...) et de porter encore certaines traces de mes années de négligence à l'égard de forme physique. Cependant, j'ai ralenti considérablement le processus d'empâtement dans lequel j'étais englué depuis de nombreuses années. Je l'ai même dramatiquement inversé à certains points de vue.

Bref, puisque la démarche était plaisante, désirée intimement sans aucune forme de contrainte ou de pression, je n'ai pas été tentée d'abandonner. Quand je fais du Taï-bo (boxe cardio), de l'entrainement en piscine, ou de la danse Zumba, je suis dans le PLAISIR. C'est ce qui compte. Je suis dans le "temps pour moi", je suis importante, je me choisis.

2 commentaires:

Laluna a dit…

Comme c'est inspirant ça!
Merci!
:)

La Belle a dit…

Le Zumba est une de mes activités préférés! Combinant danse et aérobie avec de la musique latine, ça me rejoint totalement!

Continue sur ta belle lancée :-)

*heureuse de te retrouver aussi!

Related Posts with Thumbnails