mercredi 15 décembre 2010

Petits ratoureux!





La ruse de bébé.

Ce matin, j'ouvre les yeux sur un lever du jour encore teinté de la pénombre de la nuit. C'est mon Loulou qui me réveille, réclamant suce et couverture. Il est tout près de moi, dans sa couchette. Nous partageons encore la même chambre, lui et nous, sans encombres. Heureusement car diverses circonstances nous empêchent de lui faire un petit coin bien à lui. Et ça me rassure de le savoir tout près. Depuis que je conscientise qu'il est le p'tit dernier, j'ai la fibre de la mère poule qui s'exprime à la puissance quatre. Il n'est pas bien vieux mon petit Lutin! Agé de neuf mois et demi, et bien que costaud, il est de plus légèrement paresseux côté moteur. Un belle petite boule blonde. Mais les cornes poussent derrière la chevelure angélique...

Il était plus tard que je ne le croyais lors de ce réveil. Pour Loulou, la nuit était terminée, à sept heures passées! S'avisant que je lui redonnais sa suce, et lui réclamait au moyen du mot dodo un petit répit supplémentaire, il ne tarda pas à élaborer une stratégie. Bien emmitoufflée de nouveau dans mes couvertures chaudes, je vis alors mon bébé se redresser sur son coude, prendre sa suce et la jeter par terre! Ah-Ah! Pris sur le fait, mon petit ratoureux! Il se laissa retomber sur le dos et poussa une plainte sans équivoque du style: "à l'aide" ;o) Mouais... c'était foutu pour le répit: monsieur désirait se lever immédiatement! Ce n'était donc pas des accidents, toutes ces suces par terre au moment de la sieste! Pas bête du tout! Tssss...

Le raisonnement de Petite Fleur.

Je suis à table en sa compagnie, lors de nos diners quotidiens entre filles. Elle refuse le repas préparé, et il n'est pas question que j'en fasse un autre, davantage à son goût O_o ! Un peu excédée, je lui déclare que le Père Noël la regarde (de fait, je la fixe avec applomb, ce qui me permet de déculpabiliser un brin *lol*) et qu'il aimerait qu'elle soit plus gentille et qu'elle mange bien.

-"N'est-ce pas, Père Noël?" déclarai-je en levant les yeux au ciel comme pour m'adresser à dieu (pffft).

Petite Fleur s'empressa alors de suivre mon regard et de déclarer à cette "présence invisible":

-"Père Noël, il faut que, il faut que... " bégayait-elle dans un immense effort pour structurer sa pensée.

J'attendais, curieuse, la tirade finale.

- "Il faut hein que maman aussi elle soit gentille hein?!"

Pouahahahahahaha! Gentille au point d'avancer tout de suite le dessert sans obliger quelques bouchées de macaronis, je suppose?

Petite ratoureuse!

C'est pas parce qu'ils sont très jeunes que leur regard sur le monde ne s'aiguise pas continuellement, n'est-ce pas? ;-)

3 commentaires:

La Belle a dit…

Heureusement que le mois de décembre nous permet d'utiliser le Père Noël pour arriver à nos fins ;-)

Je teste ça avec mon fils qui n'a pas du tout souper hier soir :-(

Sednah a dit…

Ils se prennent tôt pour la chantage! :D

seb haton a dit…

Tu l'as dit !
Et ce n'est que le début... :))
s.

Related Posts with Thumbnails