mardi 26 janvier 2010

Vegetable Stew / Ragoût de légumineuses



Voici mon secret le mieux gardé. Jamais recette pareille n'avait rencontré ma table avant un entretien en profondeur avec une végétarienne avertie. C'est un vieux rêve que je caresse, le presque-végétarisme. À une certaine époque de notre vie familiale, nous ne consommions que du poulet et du poisson, et ce rarement. Je servais plutôt à ma famille du tofu grillé, des minestrones, des oeufs et moult sortes d'oléagineux. Depuis, à la recherche d'un peu de variété, nous avons augmenté les repas de poulet, et espacé ceux de poisson par manque de fonds (quand je mange du poisson, c'est frais ou rien, en bonne gaspésienne). Très peu de boeuf et encore moins de porc au menu. À la faveur de la période alimentaire citée plus haut, nous avons perdu le goût pour les viandes rouges puisque nous nous en sommes passé pendant trois ans. Je ne croirais pas que ce soit une mauvaise chose puisque pendant ce laps de temps, la pression sanguine de mon Homme s'est améliorée de beaucoup, ainsi que la santé des enfants en général. C'est un autre débat ;o)

Il demeure que nous mangeons trop de viande en tant que peuple nord-américain. Beaucoup de charcuteries aussi. Il est bon de chercher à introduire le groupe des légumineuses en tant qu'apport protéiné différent. C'est bon pour le coeur, c'est bon pour la ligne, c'est bon au goût point final quand c'est bien cuisiné.

À ce titre, le ragoût que je vous propose est un plat réconfortant au maximum, facile à faire, extrêmement soutenant n'en doutez pas, et tout bonnement délicieux. Les ingrédients seront peut-être étranges pour votre oeil (aneth, aubergine...) mais ayez confiance au résultat. Il faut aussi une petite dose de confiance et d'audace car je n'ai pas su doser tous les ingrédients de façon exacte. Il s'agit de bouche à oreille. Au fur et à mesure de la cuisson, ajouter du liquide s'il en manque, rajustez l'assaisonnement, etc.


Vegetable Stew

Coupez les légumes suivants en les ajoutant un à un dans une grosse chaudronne dans laquelle on a versé un gros filet d'huile d'olive vierge pressée à froid, et pour laquelle on aura allumé le feu à faible intensité:

- 1 gros oignon
- 4 gousses d'ail
- 2 zucchinis coupés en fines tranches
- 1 case de champignons frais tranchés également fins

Laisser revenir légèrement ces légumes ensemble pour que la saveur de l'oignon et de l'ail s'impreigne dans les deux autres.

Ajouter: 1 petite aubergine épépinée, qui aura gardé sa pelure, coupée en dés.
Verser une grosse cuillérée à soupe d'aneth en feuilles et une demi cuillère à soupe d'aneth en graines. Cette dernière est très importante pour le goût. Salez et poivrez.

Encore un peu de cuisson jusqu'à ce que les légumes soient saisis et aient commencé de ramollir.
À cette étape j'ajoute parfois un petit peu de bouillon de poulet en poudre pour saler et donner un peu de goût à même les légumes, qui auront également commencé à absorber la saveur des épices.

Ajouter les conserves:
- 1 Bte de tomates italiennes en dés
- 1 Bte de lentilles égouttées et rincées
- 1 Bte de fèves mélangées (pas les marinées là...)
- 1 Bte de pois chiches (ou une autre canne de fèves mélangées)

Verser 2 à 3 tasses d'eau ainsi qu'une ou deux cuillères à soupe de bouillon de poulet en poudre pour la cuisson. C'est ici qu'il vous faut juger si vous voulez manger salé ou non. Il n'est pas nécessaire de mettre trop de liquide car les légumes en produiront beaucoup à la cuisson. Ajustez en cours de route. Le ragoût est prêt après deux heures de cuisson à feu modéré, voire même doux, ça colle facilement. Le liquide sera évaporé, et la consistance crémeuse.

Ne vous laissez pas intimider, c'est presque impossible à rater. Prenez quelques notes des ajustements faits, et le deuxième essai sera encore meilleur ;o)

Donnez m'en des nouvelles!!!!

Bonne Popotte!!!!



5 commentaires:

Une femme libre a dit…

Ça a l'air bien bon et ça devrait pouvoir se faire à la mijoteuse en mettant très peu d'eau. Je l'essaie et je te reviens là-dessus!

JulieJulie a dit…

Tu me le goût d'essayer quelque chose du genre... je n'ai pas tout sous la main, mais je vais certainement m'inspirer de ta recette!

La Mère Michèle a dit…

:-)

Une femme libre a dit…

Je l'ai finalement fait à la casserole comme toi. Délicieux! et compatible avec mon défi alimentaire actuel en plus. Comme j'ai ai pour les fins et les fous (c'est une recette de grosse famille!), j'en ai congelé une bonne partie en portions individuelles. J'ai mis des lentilles rouges sèches, elles ont cuit avec le plat. Très réussi et goûteux. J'ai servi sur du riz brun. Merci!

La Mère Michèle a dit…

Tant mieux!!! :)

Nourrissant aussi hein?
J'ai tellement pas faim au repas d'ensuite quand je mange ça! ;)

Related Posts with Thumbnails