mardi 1 juin 2010

Flouée



Un choc, un traumatisme, une chute, une chute de plusieurs... années.

Je pousse le rideau de la douche, encore sous l'effet de ce moment de détente trop rare où, cette fois, je ne pensais à personne d'autre, ou je n'agissais pour personne d'autre, que moi. Dans ces moments-là, les idées remontent et se précipitent à ma conscience comme un geyser, époques et saisons confondues. Je me revois à vingt ans, je me projette à cinquante, bref, je suis toute concentrée sur ma personne.

Et cette femme, avec qui je me retrouve alors, s'est permise de changer quelque peu par rapport à l'image que j'en avais conservée. Il y a bien ces kilos en trop, relents de la dernière grossesse, et même de l'avant-dernière il faut dire franchement. Mais encore! Prenant le temps de me dévisager longuement dans le miroir, traquant les quelques imperfections de peau habituelles, je suis tombée sur des intruses qui m'ont littéralement renversée: de longues stries partant du coin de mes yeux, là où la peau s'amincit en premier dit-on, là où l'age se remarque. Mais quand sont-elles apparues? Maintenant que je les ai vues, je ne vois qu'elles! J'ai le visage fatigué, le regard aussi, je crois que j'ai encaissé quelques années en concentré avec ces deux derniers bébés dans la trentaine. C'est moi qui me fait des idées? Je l'ignore, mais ces plis, profonds et irréversibles, ils sont bien là pour rester!

C'est donc cela que ça fait: vieillir? Avoir l'impression qu'une chose tout à fait incongrue est en train de vous arriver, oui, à vous, sans crier gare. Une légère perte de tonus ici, un manque de teint là, une petite tache inusitée dans le haut d'une joue, qui ne se nettoie plus. Tout cela est apparu la nuit passée? J'ai été trompée: ma vigilance s'est endormie dans le sillage de la routine, j'ai cessé de compter, j'ai cessé d'observer, on m'a flouée. On m'a volé d'au moins trois ou quatre années!

C'est difficile d'accepter que son corps s'use. Je n'ai que trente-cinq ans mais déjà, je sais que je ne pourrai plus jamais me compter parmi la jeunesse, à moins d'être assise au beau milieu d'un salon pour personnes agées ;o)) Je ne suis pas vieille, je le sais bien. Mais je suis vieillie. Encore bonne, mais plus neuve neuve. C'est un étrange décalage que celui de l'age physique par rapport au ressenti intérieur. J'arrive à une étape où, en effet, je commence vaguement à saisir ce que voulaient dire nos grands-parents quand ils nous juraient que la vie passe vite, et qu'en fermant les yeux, ils se sentaient le coeur comme dans leur jeune trentaine.

Ce n'est pas un billet très joyeux. Cependant, je crois qu'il faut s'arrêter quelquefois à ce genre de réflexion si l'on ne veut pas se réveiller brutalement en fin de piste avec un sentiment d'injustice. Le temps passe, à nous de le meubler intensément, de ce qui est bon, de ce qui est beau, de ce qui nous fait envie. Ainsi, dans quelques années je me prendrai à contempler ces ridules qui n'auront manqué de se creuser, et je me dirai que depuis, j'ai fait beaucoup, j'ai ri beaucoup, j'ai aimé beaucoup. La vie c'est un peu comme un bel été, il faut que j'en profite, de tous les moyens dont je dispose, de tout mon possible. Je ne veux plus contempler mon visage avec cet élan de panique.

Quand on a des enfants si jeunes, il est facile de s'oublier. Intuitivement, je crois qu'il est temps que je pense aussi un peu à moi.

11 commentaires:

Looange a dit…

Moi je me suis rendue compte que j'étais vieille parce que dans toutes les rencontres de maman, c'est moi la vieille :)

Je vais avoir 35 cet été et ça me fait un peu peur. Comme si le temps allait défiler à la vitesse de l'éclair et j'aurai pas le temps d'en profiter.

La Mère Michèle a dit…

C'est vrai ça Looange ;o)
Se rendre compte qu'on est la doyenne lol
Ça m'arrive de plus en plus souvent aussi!

Grande Dame a dit…

Tout est relatif: à l'école des ados, je suis la plus jeune ! ;) Ça fait du bien au moral !

Moi aussi, je vieillis. Et tu sais quoi? Même si cela me désole de n'être plus "printanière" comme à ma vingtaine que j'ai passée dans la maternité, je me découvre des pans de féminité que je m'ignorais, ayant été garçon manqué durant une bonne partie de mon enfance et de mon adolescence.

Je découvre les affaires de "fifilles" (étonnamment, depuis que je suis mère de fille), des trucs de maquillage que je ne connaissais pas et qui j'ai l'impression sont connus par des ados de 17 ans.

C'est sur le tard que je découvre des pans de féminité et tu sais quoi? Ça me plait ! Je ne suis plus une jeune poulette, mais je me sens femme, beaucoup plus qu'à 25 ans !

La Mère Michèle a dit…

:O)

shaton a dit…

Effectivement, ce qu'on voit tous les jours on ne le voit pas changer. Il faut s'arrêter longuement et observer comme tu l'as fait pour noter les changements.
Mieux vaut se regarder franchement plus souvent, voire tous les jours. Au moins comme ça les changements sont moins brutaux et moins douloureux.

Etolane a dit…

Ah! Vieillir, une vraie sinécure... J'ai 37 ans et je vois arriver les 40 d'un mauvais oeil... :-( On a beau dire, on a beau faire, vieillir pour une femme n'est pas une mince affaire...

Joan Durand a dit…

Et pourtant, pourtant, on est si belle à 35 ans!

JoeBee a dit…

Non mais attendez à 38 ans.. bientôt je vais me taper le 40.. et j'essais de ne pas trop y penser. Cependant, y a une chose qui me réjouit: mes enfants aussi vieillissent et deviennent autonomes et je peux avoir plus de temps pour moi. Merci pour ce délicieux partage!

lespiegle a dit…

J'ai fait une petit sondage autour de moi l'autre jour la question était: Quel âge avez vous dans votre tête, je répondais spontanément 17 et j'en ai 29, ma soeur elle disait 25 et elle à 34 ans, mon père qui a 60 ans répondait 30 et ainsi de suite je connais personne qui sent dans son coeur son âge physique. Il paraît que l'important c'est l'âque de son coeur comme dirait l'autre :)

Éléonore a dit…

le plus bizarre avec le fait de prendre de l'age, c'est que moi en dedans je me sens super jeune. Mon moi intérieure il est encore tout fringuant. Parfois j'aurai le gout de partir sur le party avec fiston qui a 21 ans, sortir avec ses amis, me faire du fun, mais c'est eux qui trouvent ça bizarre, eux qui s'arrêtent à l'age.

Il ya quelques mois j'ai passé la nuit dedout à lire, j'ai trouvé ça amusant, grisant, comme un petit moment de folie.

Alors oui j'ai plus de rides, moins de cheveux, plus de gras, mais ça c'est l'enveloppe, le dedans il est tout jeune ! :)

Mamanbooh a dit…

Comme tu écris et décris bien une réalité qui m'habite...

Moi, c'est lorsqu'ils ont parlé aux nouvelles d'une grand-mère de 37 ans que j'ai pris un coup de vieux, alors que mes propres enfants ont 4 et 5 ans!

Ça me fait penser à une ancienne pub qui résumait ainsi: ma tête dirait oui, mais mon corps, lui, dit non!

Related Posts with Thumbnails