mercredi 17 décembre 2008

La boite à chanson



C'est ma cuisine. C'est moi.

Chaque fois que je nourris bébé! Par un tortueux et long concours de circonstances. L'art de se compliquer la vie. Et l'amour de la routine des enfants faisant le reste.

Petite Fleur n'est pas une grosse mangeuse. Depuis qu'elle est au monde, elle boit deux onces au lieu de cinq. Elle mange très peu comme nous, même à son age. Les substances douteuses font l'objet d'un rejet systématique. Il fut un temps où c'était moins pire, mais là nous sommes dans une phase intense. De même que pour le sommeil, mais c'est une autre histoire.

Or, quand on a une tâche aussi importante que celle de nourrir un enfant, on essaie de s'organiser pour que ça "rentre"! ;o) Certains mettent du sucre ou donnent ce que l'enfant aime uniquement. Je suis, pour ma part, partisane du moment agréable. Depuis qu'elle a quatre mois je la distrayais ainsi occasionnellement pour lui faire aller le mâche-patate. J'enfilais dans un même repas: le Cerf dans la grande maison, les Petits minous qui ont perdu leurs mitaines, ou encore La poulette grise.

Mais comme un enfant apprend vite, je me retrouve avec un sale problème! Maintenant je n'ai plus le choix de chanter!!! Je vous épargne ce que ça a l'air dans un restaurant... Mademoiselle dédaigne au premier regard ce que je lui sert. Puis j'approche la cuillère, et elle serre les lèvres. C'est que maman, tu ne chantes pas! Ah! J'oubliais! " ...Marie-madeleine a une dent d'ciment ... une jambe de bois..." *misère* C'est alors que la petite bouche s'ouvre tranquillement pour laisser passer l'ustensile, et les petits yeux de se fixer sur ma bouche en action, pour ne rien manquer.

Jusque là, c'est presque drôle. Mais dernièrement, je suis passée en phase accélérée d'esclavage. La boite à chanson est devenue un juke-box! Si la comptine ne plait plus en cours de route, la bouche se referme et la tête fait non. Faut que je change de toune! Je m'exécute, et elle ouvre à nouveau la bouche en signe d'assentiment...!!

Merde! loll

Je suis prisonnière de cette habitude que je lui ai donnée. Et les heures de repas sont si pénibles à la base que je n'ose même pas imaginer fermer la boite à chanson...

Grandeurs et misères de la vie de maman!

re-*soupirs*

2 commentaires:

grenouille verte a dit…

hihihi !! c'est vraiment très mignon !! on apprends avec le temps......achètes toi un karaoké !! hihihi !! xx

Lyjazz a dit…

Mais as-t-on déjà vu un bébé se laisser mourir de faim ?

Devant mon ainé qui ne mangeait rien et ne restait pas assis à partir du moment où il a su marcher (11 mois), j'ai laissé faire... il est libre de manger quand il a faim, dans la mesure de ce qu'il y a dans les placards.
J'ai aussi acheté des fruits secs et oléagineux pour avoir des aliments petits et énergétiques à lui donner.
Il a juste 1 rhume ou 2 en hiver et n'est jamais malade.
Son équilibre alimentaire se fait sur la semaine. Parfois il réclame seulement des protéines, parfois que des fruits, ou que des pâtes... je lui fais confiance. Mais je lui demande de goûter ce que je prépare c'est à dire mettre dans sa bouche et mâcher pour sentir le goût.
C'est un petit gars très mince de presque 5 ans. Je pense que c'est sa nature.
Le cadet aime manger et il est plus dodu : un genre différent.

Related Posts with Thumbnails