mercredi 16 septembre 2009

Ah la famille!



Je viens tout juste de terminer de torcher, oui c'est bien le mot, torcher un immense dégât de bébé, ayant précipité son bol de céréales (heureusement en plastique) sur le bois franc. Du lait partout, le chien complètement sali d'avoir reçu la majorité du bol sur la tête!!! Dix minutes de perdues dans l'espace-temps! Petite Fleur n'a jamais fait ça, et pour cette raison la plupart du temps je la sers dans des plats en porcelaine, comme nous. Heureusement, mon instinct m'aura sans doute averti silencieusement pour cette fois.

La journée avait mal commencé de toute façon, avec ce que je crois être une luxation de la mâchoire du côté gauche, suite à une toux incontrôlée. Car oui, je tousse en diable, au point d'en faire de l'incontinence (de femme enceinte on s'entend!!). Je suis pourtant en forme, ce sont des restants qui peinent à me quitter! Je suis attachante, que voulez-vous! *soupirs*

Bébé ayant mouillé son lit, j'ai mis le pied en bas ce matin avec dans les bras, le contenu de ma première brassée du jour. D'un même souffle, j'ai aussitôt aperçu la tonne de linge qui m'attendais déjà, Grande Ado ayant pris soin de descendre le panier du haut parce que sans doute, elle manque de linge à-son-goût! C'est décidé, dans la prochaine maison, elle fait elle-même son lavage de pantalons/chandails! Elle aura 16 ans, elle peut aider!

En ouvrant l'ordinateur du bureau, qui se trouve à être également mon entrée arrière de maison, je pose mes jolis orteils dans une mare de sable venue de je ne sais où. Voilà le chien encore mouillé (du lavage rapide suite aux céréales) qui passe et transforme une partie de ce sable en amas de boue. Les souliers de tous et chacun sont épars, sans doute déplacés par les bons soins de bébé, ou encore par quelque fouille archéologique destinée à retrouver une paire convoitée. Il me faudra un meilleur système de rangement des souliers au nombre que nous sommes, je me réserve ça pour la prochaine maison, bien entendu! pffft! Elle est porteuse de bien des attentes cette maison ;o) Le salon n'est guère mieux: une salle de jeu improvisée! Il ne me restera plus de place pour sortir un sautoir, ou un second siège d'appoint pour bébé Simon! Heureusement que nous... déménageons!

Je suis encore fatiguée de la veille puisque j'ai dû cuisiner rapidement et abondamment, et laisser ensuite la cuisine propre pour papa qui a assuré le tour de garde pendant que j'allais à une réunion de parents. Un pâté chinois, une minestrone, un gâteau à la salade de fruit! Le frigo est vide cette semaine malheureusement, alors je dois coordonner ce qui reste ensemble pour créer des repas satisfaisants. J'y arrive, mais c'est de l'ouvrage!!!

À peine ma dernière bouchée avalée, me voilà dans l'auto avec Jolie Sportive, déjà en retard de cinq bonnes minutes. En marchant vers l'entrée de l'école, je m'aperçois que j'ai oublié d'enfiler des souliers décents. Je porte encore aux pieds mes sandales CROCS que j'utilise comme des pantoufles d'intérieur tant leur couleur est affreuse: rose fushia! Quelle honte! Me voici donc, bedaine devant, en grande robe classique, avec des pantoufles roses. Ah! Je m'assume assez facilement dans toutes les situations, heureusement!

Au retour, tout était plus calme. Grande Ado avait terminé ses devoirs de maths et flânait sur l'ordinateur pendant que papa terminait de nourrir bébé qui se délectait de ma minestrone de haricots. Je me suis sentie heureuse de la savoir ici, ma grande. Je venais de croiser son amie, à vingt heures passées, dans la rue à la pleine noirceur, avec une copine à peine plus grande que ma moyenne... Je suis peut-être pas normale, mais moi, à la noirceur, mes enfants sont dans ma maison, ou encore occasionnellement dans la maison de quelqu'un d'autre et je me déplace pour aller les chercher. Il faisait froid, en plus, hier soir. Je me demande bien ce qui peut retenir une ado si loin de ses pénates et d'un bon bain chaud. M'enfin, je me plais à penser que la mienne, elle est bien à la maison, en famille. Elle aime prendre le temps de vivre. Elle est pas si compliquée au fond, si je compare à d'autres.

J'ai terminé cette journée harassante comme à l'habitude, endormie devant la télévision suite à des efforts désespérés pour suivre le fil de quelque émission.

Et ce matin, une autre journée de labeur se profile. Je compte bien saisir l'occasion de penser un peu à moi aujourd'hui en prenant l'air. Et comme toujours, je rentrerai à la maison, les joues fraîches et le coeur content de retrouver les miens. Petit mari sera sans doute de retour puisque je marche souvent en milieu d'après-midi et reviens vers les seize heures. Il sera occupé à quelques tâches extérieures et abandonnera le tout quelques minutes pour venir à ma rencontre. Mon coeur battra un peu plus vite alors que mes yeux caresseront sa silhouette si familière venant vers moi, ainsi que son sourire franc, bien que fatigué. Un sourire même un peu soulagé de me voir rentrer. La rançon de tous les efforts, c'est le bien-être ressenti dans un instant comme celui-là.

Ah! ma famille! Je suis la mère et la femme, l'infirmière et la cuisinière, je suis le centre et l'enrobage à la fois, je suis là. Je les aimes tant.

12 commentaires:

grenouille verte a dit…

quelle belle famille heureuse ! c'est vrai que nous sommes choyée !! vraiment le bonheur nous habite ! ne lâche pas....tes crocs roses ont sûrement fait rigoler des mamans coincées !! bonne soirée xxx

La Belle a dit…

Tu es tout ce qu'une maman est ! Et je me souviens de l'article qui écrivait tous les titres d'emplois que nous portons juste par notre rôle de maman, tu viens de le décrire ;-)

Lionne a dit…

Quand je te lis, j'ai TELLEMENT l'impression d'être atypique... snif !

La Mère Michèle a dit…

Ben non la Lionne! J'ai une envolée lyrique par-ci par-là mais j'ai mes périodes normales de GRRR comme tout le monde lolll

Comme tu vois ce matin, je suis furax, furax!!! La grande crache encore dans le lavabo, la moyenne a manqué son bus et j'ai du sortir en jacquette à 5 degrés...

J'ai BEN PLUS ENVIE de leur botter le derrière que de leur faire un gâteau ce matin lol

Valérie a dit…

Holala! Faut croire que c'est dans l'air aujourd'hui; chez nous, le déjeûner a été assez infernal!
Mais là, tout le monde est parti (même bébé se fait garder pour la matinée), et je respire enfin. Je vais retourner me faire un café, tiens!
Bonne journée!

Imparfaite-et-alors a dit…

Tu avais l'air si zen à la fin de ton billet pourtant si essoufflant... Mais voilà que ce matin, la sérénité est allée voir ailleurs. Tout le monde a ses hauts et ses bas, surtout avec 3 enfants ! Lâche pas !
Anik

La Mère Michèle a dit…

Héhéhé bientôt 4 enfants, en plus lol
Faut pas oublier les hormones qui jouent présentement sur la sérénité aussi ;o)

Comme tout le monde, j'ai mes jours sans et mes jours avec!

Belle coccinelle a dit…

Bonjour Mère Michelle. Ceci est seulement mon deuxième commentaires à un blog! J'en lis plusieurs depuis des semaines et le tien m'inspirait particulièrement. Bonne journée!

~nancy~ a dit…

..merci!!.. je viens de passer un bo moment dans ta chaumière..toujours aussi intéressante ma chère;)

~nancy

Je me souviens a dit…

Il est intéressant que le libellé tranche d'amour soit attaché à cet article.
Merci d'avoir partagé :)
ps. Les grenouilles sont trop mignones!

Imparfaite-et-alors a dit…

Il y a des journées comme cela!

Tes hormones de grossesse joue sur ta sérénité? Mes hommages! Personnellement, elles jouaient davantage sur mon teint et mon désir d'être seule sur une île déserte ;o)

Julie

La Mère Michèle a dit…

:O)

Related Posts with Thumbnails