mercredi 4 février 2009

La petite dernière





Pour le moment, Petite Fleur est la petite dernière.

Sans que cela ne fasse d'elle une enfant unique, il demeure qu'elle se retrouve seule avec maman pour la journée. Maman n'a pas toujours envie de jouer avec les petits bonzommes. Et c'est là que mon coeur se serre un peu. Même si j'étais enceinte instantanément, la vie n'apporterait pas suffisamment rapidement un frère ou une soeur à Petite Fleur, afin de combler ce besoin de jeu.

Faute à la trop grande différence d'age entre JS et elle. On parle ici de 8 ans, c'est une éternité! Quand elles sont toutes à la maison, pas de moments d'ennui. Les grandes se relaient pour amuser la petite, et parfois, c'est la petite qui devient leur jouet favori. La différence d'age est alors un formidable avantage. Je ne m'en plains d'ailleurs que très rarement car à la maison, les bras responsables et les esprits débrouillards ne manquent pas.

Mais ce matin, à la regarder errer d'une pièce à l'autre, d'un jouet à l'autre sans grand intérêt, j'ai un peu pitié. Ça me rappelle ma propre enfance. Tiens, la voilà qui s'attaque à une boite de kleenex! Ne dit-on pas des petits chiots qu'ils détruisent tout par ennui? Il lui faudrait un ou une amie du même age. Or, la seule maman à qui je pense est prisonnière, tout comme moi, de la routine scolaire. Nos grands venant diner à la maison, nous n'avons aucune latitude pour nous éloigner, pour faire des visites.

C'est mon grand regret ce matin. Dans toute cette aventure, c'est le détail que j'ai négligé. Bien sûr, nous faisons des sorties, nous nous désennuyons mutuellement, puis il y a le rythme des journées, l'été qui va tout changer... Mais rien ne remplace un compagnon de jeu. Et comme je n'ai ni mère, ni soeur tout près, et fort peu d'amis dans cette ville relativement nouvelle, je suis moi-même assez solitaire de ma personne. J'ai aussi besoin d'un compagnon de jeu hihihihi!! Il y a bien ma grande amie, mais elle va accoucher demain alors elle sera beaucoup moins libre pour les activités!! Elle sera même formidablement occupée de son côté!

Aujourd'hui, j'envie les grosses familles. Pas seulement au niveau de la fratrie. Aussi au niveau de la famille élargie: oncles et tantes ayant des enfants du même age, grands-parents présents et impliqués, etc... C'est une belle richesse.

4 commentaires:

Looange a dit…

Je te comprends. J'ai un cours de karaté dans lequel j'ai pu avoir une amie.

Mais ma fille aussi, dans la journée, semble tourner en rond. Même si elle s'accomode bien des petits bonzommes le matin à télé-québec. Ça manque un peu d'action :)

Mais elle en aura plus quand j'aurais accouché.

La Mère Michèle a dit…

;o)

Je pense que tous les enfants le vivent, sauf... les jumeaux! :)

Tes jumelles seront privilégiées de ce point de vue :) Et de bien d'autres aussi !! lol

Eve a dit…

Certaines me traiteront de mère indigne, mais c'est en partie la raison pour laquelle mon Bibouille continue d'aller à la garderie malgré le fait que je sois en congé de maternité...

Il y va pas mal moins longtemps que d'habitude (il arrive bcp plus tard le matin et quitte plus tôt le soir), il manque des journées par ci par là, mais j'aime bien qu'il s'y rende quand même car il peut y jouer avec ses amis.
Et moi, hé bien, ça me donne plus de temps pour me concentrer sur ma puce, comme je l'ai fait pour lui quand il était bébé...

Et je te comprends, moi-aussi, je suis une expatriée, j'ai des amis, mais pas vraiment de famille ici (à part une cousine de laquelle je suis très proche..)

M comme...Maman a dit…

Moi aussi je suis un brin nostalgique du temps où les familles étaient plus proches, où l'entraide était monnaie courante! On doit aujourd'hui jongler avec les horaires de fou de tout le monde, les gens qui habitent loin...Comme j'aimerais entendre dire mes enfants:''Maman! Je m'en vais chez papi et mamie et je reviens pour souper!''

Au lieu de ça, on comble la distance par le téléphone!

Related Posts with Thumbnails