dimanche 17 mai 2009

L'invisible fil





Le sentez-vous, parfois?

Celui qui ramène vos grands enfants le long de votre flanc, leur tête sur votre épaule, alors que vous êtes en grande conversation chez des amis, à table. Celui qui fait poser la petite bouille joufflue de votre bébé sur vos genoux, dans l'attente d'être pris.

Celui qui attire votre adolescente et la maintient dans vos pas, tout près comme pour chercher protection, alors que vous marchez avec elle au centre d'achat, tout en causant avec une amie.

Celui qui fait sonner le téléphone pour avertir d'un retour ou d'un retard.

Celui qui vous fait ressentir les besoins de votre enfant - fatigue, faim, tristesse ou solitude - au moment même où ils apparaissent, qu'il soit nourrisson ou encore adolescent.

Celui qui aide votre enfant à vous retrouver, où que ce soit, pour vous entourer de ses bras, petits ou grands. Ou encore celui qui les fait spontanément marcher de l'autre bout de la pièce pour venir se lover instinctivement près de vous sur le divan. De même celui qui les ramènent dans votre lit, parmi les odeurs parentales sécurisantes.

Ces attaches qui me relient à mes enfants me connectent en même temps à l'essence même de ma vie. Elles me rendent utile, font vibrer ma fibre maternelle tout en nuances sans cesse renouvelées, elles m'aident à aider, m'aident à aimer.

Ces fils ne connaissent pas de temps ou de conditions.

Comme je les aime!

Et si par malheur un nœud s'y installait, la douleur aurait tôt fait de m'en avertir.

4 commentaires:

Evyzamora a dit…

très beau ton billet

La Mère Michèle a dit…

mici :)

Looange a dit…

Lol.. c'est drôle que tu en parles.. parce que depuis que j'ai les jumelles, je me sens comme si j'avais deux gangs. C'est pas tout relié ensemble encore lol

Grande Dame a dit…

Combien véridique!

Related Posts with Thumbnails